Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 00:00



Dans le cadre de la Mission préparé par l'équipe du Comité d'Expansion Economique du Val d'Oise (CEEVO) au Japon, les responsables des établissements d'enseignement supérieur et les chefs d'entreprises du département ainsi rassemblés ont participé à une série de réunions de travail et de séances de démonstrations technologiques avec les chercheurs du Centre ATR (Advanced Telecommunications Research Institute International), à Kyoto.


ATR est un important centre de recherche privé créée en mars 1986 avec l'appui d'entreprises technologiques japonaises, et le soutien des institutions gouvernementales et académique, dans le but de promouvoir la recherche fondamentale et l'innovation, en contribuant parallèlement au renforcement des compétences dans le domaine des télécommunications. Les domaines de recherche et de développement présents dans ce centre concernent les télécommunications, la robotique, et les neurosciences, pour le développement d'innovations dans les secteurs liés à l'environnement, à la sécurité et au bien-être des personnes, et à la promotion de la santé des habitants. L'approche de ce centre de recherche est interdisciplinaire et transdisciplinaire, au-delà de ces trois domaines de compétence principaux.

Les responsables de l'Université de Cergy-Pontoise, de l'Ecole nationale supérieure de l'électronique et de ses applications (ENSEA), et de l'Ecole de biologie industrielle (EBI) ont notamment pu travailler à cette occasion pour identifier les domaines de coopération possibles dans le domaine de la recherche, et pour mettre au point les conditions d'accueil dans cet équipement prestigieux japonais des étudiants issus de ces établissements du Val-d'Oise.

La matinée a permis une présentation des compétences des différents laboratoires de ce centre, notamment ceux intervenant dans les secteurs des neurosciences intégrant une approche numérique (décodage des signaux cérébraux, compréhension du contrôle de la motricité et exploration des technologies pour la neuro-réhabilitation, connexion cerveau-robot, recherche et application pour les approches psycho physiques,).

Ont été également présentés les laboratoires d'études de ce Centre concernant les mécanismes cognitifs, l'analyse des informations neuronales, les recherches sur les communications adaptatives et sur ingénierie du traitement du signal.

Nous avons également bénéficié de démonstrations d'utilisation des robots dans le domaine de la promotion commerciale, grâce à leur usage dans des centres commerciaux ou les magasins, grâce au développement de technologies d'interaction hommes-robots.

Au-delà des accords confirmés pour l'accueil d'étudiants du Val-d'Oise au sein de certains de ces laboratoires, en lien avec l'Université de Cergy-Pontoise et les écoles d'ingénieurs du Val-d'Oise, ont été également évoquées les coopérations technologiques avec les entreprises présentes ainsi qu'avec le Centre des arts d'Enghien-les-bains, dans le domaine des expérimentations numériques.

Partager cet article

Repost 0
François SCELLIER - dans Ceevo
commenter cet article

commentaires