Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 23:00

M. François Scellier appelle l'attention de M. le ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur le bouleversement vécu par le secteur du pressing, en conséquence de la publication d'un arrêté visant à stopper progressivement l'utilisation du perchloroéthylène, solvant très largement utilisé dans la majorité des magasins.

 

D'ores et déjà, à l'initiative du secteur lui-même, des contrôles stricts sont en cours dans les magasins et dans les habitations voisines.

 

Cette nouvelle réglementation implique, outre cette démarche, des investissements considérables dans un contexte économique difficile.

 

Il paraît souhaitable que l'évolution se fasse dans un climat serein.

 

Or la publication prochaine, par le ministère de l'écologie, d'une brochure alertant sur les dangers du perchloroéthylène, qui devrait être envoyée à tous les voisins de pressing, suscite incompréhension et inquiétude.

 

Incompréhension car cette brochure n'a jamais été évoquée lors des consultations en amont de la publication de l'arrêté.

 

Inquiétude car il est simplement stigmatisant pour les professionnels et anxiogène pour les riverains et pourrait générer un mouvement de défiance à l'égard des pressings et entraîner ainsi une baisse d'activité, mettant en péril de nombreux emplois.

 

Il lui demande donc de bien vouloir surseoir à la publication de ce document, pouvant perturber significativement le processus de mutation d'ores et déjà engagé et qui doit être mené à bien.

Partager cet article

Repost 0

commentaires