Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 23:00

Dans une démocratie, le vote est l'expression souveraine de la volonté des citoyens.

 

La législation française actuelle ne reconnaît pas le vote blanc comme l'expression d'un suffrage mais le considère comme une abstention.

 

Nous sommes convaincus qu'il n'est pas possible de vouloir rénover l'exercice de la démocratie locale sans prendre en considération ce mode d'expression citoyenne.

 

A l'occasion de l'examen du projet de loi de réforme des collectivités territoriales à l'Assemblée nationale, hier, avec dix des mes collègues Députés radicaux, nous avons défendu un amendement visant à prendre en compte le vote blanc dans tous les scrutins.

Partager cet article

Repost 0

commentaires