Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 23:00

FS2012 29032012 3

Mes Chers Amis,


C'est un grand plaisir pour moi de vous recevoir aujourd'hui à Sannois pour lancer ma campagne législative en présence de Yanick Paternotte, notre collègue et ami, Maire de cette ville et Député de la 9e circonscription du Val d'Oise que je tiens à remercier chaleureusement pour son accueil.

Nous sommes bien sûr heureux avec Philippe Sueur, Vice-président du Conseil général, maire d’Enghien-les-Bains, mais également avec Claude Bodin, Secrétaire départemental de l’UMP, et tous nos amis présents de vous accueillir ici, Monsieur le Ministre.


En annonçant aujourd’hui le lancement de ma campagne, je veux aider au rassemblement de toutes les énergies qui sera nécessaire pour remporter les deux défis auxquels nous allons être confrontés dans quelques jours : contribuer à la victoire de Nicolas Sarkozy et lui offrir une majorité forte à l’Assemblée Nationale pour poursuivre le travail de redressement du pays.

C’est l’importance vitale de ce double enjeu et la nécessité d’être plus unis que jamais, qui nous donne l’occasion d’accueillir aujourd’hui avec une immense joie François Baroin, je crois peut être pour la première fois en Val d'Oise et certainement dans cette 6e circonscription.

Un grand merci de nous accorder un peu de votre temps, Monsieur le Ministre, pendant cette période si difficile où vous devez avec nous tous, défendre le bilan de ce quinquennat marqué par la crise la plus lourde que notre pays ait eu à subir depuis longtemps.

Je voudrais dire à chacun qu'en organisant cette première réunion de campagne sous votre présidence, je me situe totalement dans la volonté manifestée par Nicolas Sarkozy et notre parti, l’UMP, de faire coïncider les campagnes présidentielle et législative.

Cette stratégie a été voulue par notre Président et notre Secrétaire général pour permettre le rassemblement de toutes les forces de la Droite et du Centre, qui nous ont permis au travers de chacune de nos sensibilités de porter en 2007 à la Présidence de la République Nicolas Sarkozy et de poursuivre cette démarche pour ces nouvelles campagnes.

Chacun sait, que c'est en rassemblant nos forces, que nous avons gagné ou conservé nos villes.

Chacun sait, que c'est parce que depuis la création de ce Département du Val d’Oise, nous avons su travailler ensemble, que nous avons pu en assurer une gouvernance profitable à son économie et aux Valdoisiens.
C’est au contraire dans de malheureuses circonstances que nous avons dû, pendant trois ans, laisser la conduite du Val d’Oise à nos adversaires. Aujourd’hui, après sa reconquête, nous avons dû constater combien en peu de temps, ils avaient durablement dégradé l’équilibre de nos finances pour des raisons purement électoralistes.

C’est pourquoi aujourd’hui, nous nous devons d’agir tous ensemble, avec l'UMP, les Radicaux, les Centristes, les Socio-libéraux, les Gaullistes, pour non seulement conserver la Présidence de la République et garder la conduite de notre pays en préservant nos circonscriptions législatives, mais surtout pour gagner ce challenge pour notre pays qui n'a pas besoin d'une cure de socialisme, otage du Front de gauche et des écologistes.

C’est pourquoi, je compte et nous comptons sur vous.

Aidez Nicolas Sarkozy et aidez-nous.

Merci à toutes et à tous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires