Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 23:00

Logo LaTribune.jpegLes 340 millions d'euros que l'Etat entend ravir aux HLM ne font pas l'unanimité.


Alors que les organismes HLM, réunis en congrès annuel à Strasbourg,s’élèvent contre la ponction de 340 millions d’euros qu’entend opérer le gouvernement sur leurs fonds propres, il apparaît que cette ponction ne suscite pas l’unanimité au sein des parlementaires UMP. Ainsi mardi, Jean-Pierre Fourcade, sénateur des Hauts-de-Seine, a indiqué que « les deux assemblées (sénat et assemblée nationale) vont débattre, il n’en sortira peut-être pas les 340 millions d’euros ».

 

Au-delà dès le mois de juillet, François Scellier, le député du Val d’Oise, s’était ému de cette ponction auprès de Benoist Apparu, le secrétaire d’Etat au logement, dans un e-mail que s’est procuré "La Tribune". "Je ne suis pas toujours en accord avec les positions ou les points de vue de l'Union sociale de l’habitat [qui défère les organismes HLM, Ndlr], écrivait-il alors. Je suis conscient par ailleurs de la nécessité de maîtriser nos dépenses pour rééquilibrer nos budgets et réduire notre déficit. Par contre je ne pense pas pour autant qu'on doive "raboter" tous les crédits sans discernement et sans tenir compte des conséquences économiques et sociales des choix ! Ainsi, je tiens à te faire connaître que je partage totalement les craintes manifestées par Dominique Dujols [la responsable des relations institutionnelles] au nom de l'USH. Je t'indique par la même occasion que je ne serais pas capable de défendre, lors de la présentation du budget logement à l'automne, un projet qui conduirait à supprimer pratiquement totalement le nécessaire engagement de l'Etat dans le logement social", ajoutait-il.

 

Pour sa part, Thierry Repentin, le président de l’Union sociale de l’habitat (USH), a prévenu mardi: "Si l’Etat ne tient pas ses engagements, nous, nous tenons nos comptes !". "Les HLM ne signeront pas des conventions d’utilité sociale [qui précisent la politique sociale, patrimoniale et d’investissement des organismes HLM et intègrent notamment des indicateurs de performance, Ndlr] bâties sur des capacités d’investissement et d’auto-financement aujourd’hui bouleversées. Elles devront être renégociées", a-t-il ajouté.

 

(Source : La Tribune.fr)

 

Lire ici l'article sur le site latribune.fr.

Partager cet article

Repost 0
François SCELLIER - dans Actualité
commenter cet article

commentaires