Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 23:00

Le message de Jean-Louis Borloo a été avant tout la manifestation d'une volonté d'ouverture de la Majorité présidentielle en direction de nos concitoyens et la prise en compte de leurs vrais problèmes.

L’annonce de quitter l’UMP, ne saurait être, bien au contraire, un retrait du a des déceptions personnelles ou collectives.

Jean-Louis Borloo est déterminé à rendre les 12 prochains mois utiles pour un vrai débat avec les Français sur les problèmes qui les intéressent : l’éducation, l’emploi, le logement, le niveau de vie : c’est l’idée de la République des solutions.

C’est avant tout une méthode qui a réussi : à Valenciennes, au Ministère de la Cohésion sociale ou au Développement Durable avec le Grenelle de l’Environnement. « On ne réforme pas la France sans les Français ».

Le Parti Radical est à l’initiative de la création d’une nouvelle force politique portant les valeurs de la République, de l’Ecologie, de la sensibilité sociale. Tout en assumant ce qui a été fait depuis 2002 et en respectant le Président de la République et le Premier Ministre, il s’agit par cette nouvelle force politique d’enrichir la majorité avec un projet progressiste. C’est en proposant une plus grande offre politique, une vision et des projets différents, au plus proche des préoccupations des Français, que nous pourrons combattre le Front National.

Partager cet article

Repost 0
François SCELLIER - dans Parti Radical
commenter cet article

commentaires