Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 23:00

Madame, Monsieur,
Chers Amis,

Hier, vous m’avez à nouveau confié la responsabilité de vous représenter à l’Assemblée Nationale, c’est pour moi un immense honneur renouvelé.

Cette campagne a été difficile ; je crois la plus difficile de toutes celles menées durant mes 30 années d’engagement public. Toutefois, votre mobilisation, votre soutien et le message de nos valeurs que vous avez relayé, ont fait de ce succès, la victoire de nos idées.

Philippe Sueur et moi-même, nous vous en remercions très chaleureusement.

Cette victoire conforte l’action que je mène à l’Assemblée Nationale depuis 2002 pour notre circonscription, aux côtés des élus, aux côtés des décideurs économiques et associatifs et aux côtés des citoyens. Cette victoire m’encourage également à continuer de défendre les valeurs auxquelles nous sommes attachées et la vision que nous avons pour notre Pays.

Ainsi je serai fidèle aux engagements pris lors de cette élection, ceux de défendre notre circonscription, de promouvoir notre territoire et de porter la voix de ses habitants.

Cependant, ce succès ne dissipe pas mon inquiétude pour la France, car depuis hier soir la Gauche alliée à l’Extrême-Gauche concentre tous les pouvoirs et les premières décisions prises par le Gouvernement ces dernières semaines ne m’inspirent que de vives craintes.

Mes pensées vont également à mes amis, candidats de la Droite et du Centre de notre Département, qui, malgré de formidables campagnes ont malheureusement perdu hier soir. Vous le voyez Chers Amis, c’est désormais une nouvelle page qui s’écrit : celle d’une opposition vigilante, responsable et déterminée, celle de la reconquête des territoires perdus pour préparer les élections locales de 2014 et celle de l’analyse et de la réflexion sur nos valeurs et nos sensibilités.

Les défis qui nous attendent sont nombreux, menons-les tous ensemble et restons unis pour faire triompher nos idées !
Vous le savez, vous pouvez compter sur ma plus grande détermination, ainsi que celle de Philippe Sueur.

A très bientôt. Bien amicalement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ELMLINGER Michel 18/06/2012 22:22


Monsieur Le député


Votre réelection ne faisait pour moi aucun doute et vous avez eu la récompense que vous méritez amplement pour vos actions, votre attention porteés en permanence à vos concitoyens et surtout vos
qualités d'humaniste.


Maintenant vous devriez nous aider à reconstruire notre Parti Radical qui aurait dû être un acteur pour faire gagner la droite républicaine et non une machine à perdre. Mettons en synergie les
compétences des vrais Radicaux et je suis convaincu qu'à court terme nous redeviendrons, non plus le plus vieux parti de France, mais le plus jeune avec un vrai avenir. Amitiés Radicales. Michel
ELMLINGER