Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 00:00

Les élus du groupe Union pour le Val d'Oise étaient invités vendredi matin à voter le budget du Conseil général pour l'année 2010, à l'occasion de l'assemblée départementale réunie en séance plénière.

A la surprise générale, le budget n'a pas réuni de majorité pour pouvoir être adopté.

Après un débat ayant montré le caractère insincère et électoraliste du budget présenté par le président PS du Conseil général, le Conseiller général socialiste Alain Leikine a fait savoir qu'il ne voterait pas avec la "majorité".

Le président du Conseil général a repoussé l'adoption du budget pour ne pas être mis publiquement en minorité.

Cette situation, fruit des règlements de compte internes au Parti socialiste, en dit long sur l'ambiance délétère qui règne au sein de cette "majorité" composite.

Nous avons régulièrement dénoncé l'absence de cohérence du projet de l'actuelle "majorité" socialiste et sa gestion très approximative des affaires départementales.

Ce camouflet que vient de s'infliger la "majorité" socialiste est l'illustration d'une gestion exclusivement préoccupée des équilibres entre chapelles politiques qui lui sont propres.

Cet incident en dit long sur les difficultés quotidiennes que rencontrent le président et sa majorité pour conduire les affaires départementales.

Cela nous alarme sur la capacité de cette "majorité" - maintenue malgré son échec au scrutin cantonal partiel d'Argenteuil contre la volonté démocratique - à œuvrer au quotidien pour le développement du Département et l'amélioration des conditions de vie des Valdoisiens.

Partager cet article

Repost 0

commentaires