Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 23:00

Bilan de mandat

Dans ce document, qui reprend les différents sujets et dossiers sur lesquels j’ai travaillé depuis juin 2007 avec mes collègues députés, vous retrouverez un bilan de mon action à votre service.

 

Maire, Conseiller général, Président et aujourd’hui 1er Vice-président du Conseil général, j’ai toujours travaillé directement et dans la proximité de mes concitoyens pour améliorer leurs conditions d'existence et leur vie quotidienne.

 

Député, je représente mes électeurs à l'Assemblée nationale en m'efforçant de promouvoir leurs aspirations, mais je suis surtout un législateur dont le mandat est de défendre le programme politique du groupe auquel j'appartiens et sur lequel j'ai été élu.

 

Chacun le sent bien, notre pays avait besoin et a toujours besoin de réformes pour s’adapter aux conditions et à l’environnement du monde d'aujourd'hui car la crise mondiale que nous avons subie et dont nous ne sommes pas encore sortis, a considérablement aggravé notre situation.

 

Par les lois que j'ai votées et les amendements que j'ai proposés, par mes interventions auprès de l'exécutif, j'ai contribué à préserver nos dispositifs de retraite et de santé.

 

Avec la majorité à laquelle j'appartiens, nous avons pu par des mesures pragmatiques améliorer la sécurité des citoyens et préserver, malgré une crise économique majeure, l'essentiel de nos emplois.

Il nous fallait aussi engager la réduction de notre endettement en commençant par un meilleur équilibre de nos budgets annuels et, comment faire autrement, en agissant sur la dépense publique dès lors que le niveau des prélèvements fiscaux et sociaux sont à leur maximum dans notre pays.

 

Certes, tout cela est douloureux mais indispensable pour repartir sur de bonnes bases.

 

Engagé dans la majorité, je souhaite plus que jamais continuer à vous servir et à servir mon pays en poursuivant jusqu'à leur terme les réformes cruciales, nécessaires à la modernisation de la France.

 

Vous pouvez compter sur mon engagement et mon dévouement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires