Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

27 septembre 2005 2 27 /09 /septembre /2005 23:00
C’est depuis les Etats-Unis, et plus précisément de Dallas, que je vous fais parvenir mon billet d’aujourd’hui. En effet, j’effectue actuellement un voyage d’étude sur l’organisation du secteur des transports américains avec l’association Avenir Transport créée en 1995 par Dominique BUSSEREAU, alors député de Charente Maritime.

 

L’actualité dramatique de l’été dernier m’a particulièrement motivé pour participer à ce voyage d’études. La publication d’une « liste noire » des compagnies aériennes était certes indispensable mais, à mon avis, encore insuffisante. Il convient, ainsi que je le rappelais récemment, de renforcer les actions au plan européen en créant une véritable autorité supranationale de l’aviation civile, en lui donnant les moyens juridiques et financiers d’exercer des missions, pouvant aller jusqu’à exiger la destruction des appareils obsolètes et dangereux.

 


La délégation à laquelle j’appartiens n’a néanmoins pas vocation à cloisonner uniquement son étude à l’organisation du transport aérien aux Etats-Unis. D’ores et déjà, notre groupe a pu rencontrer la direction des Transports de la Banque mondiale, ainsi que les principales directions sectorielles du Ministère de Transports américains. Lors de ces réunions, c’est l’ensemble des moyens de transport, concernant tant les biens que les personnes, qui a fait l’objet de nos discussions.


Notre séjour à Dallas, qui se termine ce soir, a été l’occasion pour nous de visiter le Salon de l’APTA, le grand salon international sur les transports en commun.

 


Tous les trois ans, des représentants de l’industrie des transports se retrouvent lors de l’Exposition Internationale des Transports Publics de l’APTA. Plus de 15000 leaders de l’industrie du monde entier y participent pour rencontrer les fournisseurs des tous derniers produits et services de l’industrie des transports publics. J’ai ainsi eu l’occasion d’échanger avec les dirigeants de Worldwide Flight Services (l’un des premiers fournisseurs mondiaux de services au sol, présent dans plus de soixante aéroports à travers le monde), du DART (l’équivalent de la RATP pour Dallas) ou de Trans Texas Corridor.

Ce dernier propose pour l’Etat du Texas des modes de transports de biens et de personnes particulièrement innovants :

- le développement du transport de fret par chemin de fer ; la création de voies exclusivement consacrées aux poids lourds sur les grands axes routiers ;

- la création de trains à grande vitesse desservant les banlieues des grandes villes ;

ou encore l’utilisation des canalisations de pétrole et de gaz pour les transmissions électriques et d’internet à haut-débit.


Le transport aérien reviendra au cœur de nos préoccupations avec la visite à Louisville (Kentucky) du principal centre international de traitement d'envois aériens d’UPS, plaque tournante de son réseau de distribution mondial, baptisé UPS Worldport ; et en fin de semaine, la visite du site de l’usine Boeing à Everett, près de Seattle, berceau du 747.


Le sujet transport est au cœur des problématiques de la vie moderne : emploi, attractivité du territoire, sécurité, développement durable… autant de sujets connexes dont je vous reparlerai encore bientôt !

 

Partager cet article

Repost 0
François SCELLIER - dans Archives
commenter cet article

commentaires