Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

7 mars 2007 3 07 /03 /mars /2007 10:46
Le Val d’Oise : terre de combats, promesse de victoire !

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Voilà nous y sommes. Nous sommes ici ce soir, tous réunis pour accueillir dans le val d'oise notre candidat à l'élection présidentielle Nicolas SARKOZY. A 46 jours du 1er tour.
A travers ce long périple électoral soumis aux tempêtes, cette escale dans notre cher département mérite d’être regardée de près.
Le Val d’Oise est une terre de diversités et depuis 40 ans que notre département existe, nous avons toujours su nous battre pour nos idées et surtout pour que nos actions soient mises en application au bénéfice de tous les valdoisiens.
Nous avons en Val d'oise l’habitude des combats difficiles et nous avons su le plus souvent les gagner ensemble.
Notre diversité en val d'oise correspond à celle de la France d’aujourd’hui. Pour l’appréhender, il faut une personnalité sûre de ses idées, dotée d’une énergie sans cesse renouvelée et capable d’une forte ouverture d’esprit pour répondre aux questions que nos concitoyens se posent et donner les réponses que les Français attendent. Nicolas SARKOZY est cette personnalité. Il répond à cette diversité. Il est cet homme d’action ancré dans un bilan où il a fait la démonstration notamment, que l’insécurité n’était pas une fatalité et que la détermination sans faille d’un homme d’Etat aboutit à des résultats tangibles. Nicolas SARKOZY est également dans le même temps tourné vers l’avenir, il dessine un nouvel horizon pour les Français, et une porteur d'une nouvelle image de la France d'aujourd'hui. La modernité n’est pas une punition à laquelle il faut se soumettre. La modernité est une chance de faire évoluer les comportements, de rectifier les inégalités, de donner de nouvelles chances, de faire bouger les lignes et finalement de nous faire tous ensemble avancer vers un avenir commun.
Cette modernité dans le Val d’Oise, nous la vivons, nous y répondons car dans le département le plus jeune de France, et je salue tous les jeunes de cette salle venus si nombreux, la modernité est la réponse que nous devons à nos enfants, à nos jeunes pour bâtir avec eux un « avenir d’avance », notre ambition à l'horizon 2015.
Alors plus que jamais et pour les sept semaines qui nous séparent encore de notre but, l’enthousiasme doit être notre moteur, la modernité notre horizon et notre capitaine Nicolas SARKOZY. Parce que si nous sommes si nombreux, ici ce soir, c’est parce que nous partageons tous la même conviction qu’avec Nicolas SARKOZY, et « Ensemble tout devient possible »

Partager cet article

Repost 0
François SCELLIER - dans Archives
commenter cet article

commentaires