Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

8 novembre 2006 3 08 /11 /novembre /2006 10:18

Le débat d’hier soir était passionnant. Emportée par sa parfaite maîtrise des sujets sociétaux et cette belle capacité de conviction, Valérie PECRESSE, Député des Yvelines, porte-parole de l’UMP, a présenté hier soir les conclusions de son rapport « La famille dans tous ses états ». Les questions émanant de la salle, une centaine de participants, ont à nouveau montré à quel point nos concitoyens ont besoin de réponses précises en forme d’outils pratiques leur permettant d’appréhender le quotidien.


Une des difficultés du politique, et du législateur notamment, est de transposer dans l’espace du concret les dispositions générales de la loi et l’esprit de la loi ; pourtant il est important avant de rentrer dans le détail des mesures (fixées par décret donc par le Gouvernement) de comprendre pourquoi le législateur a fait un choix plutôt qu’un autre. Il est fondamental de comprendre le contexte, et la bonne pédagogie, pour une démocratie renforcée par un débat vivant, ne peut faire cette économie. Valérie PECRESSE nous a fait rentrer hier soir dans le raisonnement de législateur et les Gargeois ont souligné l’impérieuse nécessité d’inscrire toute action politique dans le concret. C’est tout le sens que l’échange démocratique local doit prendre…

Partager cet article

Repost 0
François SCELLIER - dans Archives
commenter cet article

commentaires