Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 14:09

Je visitais ce matin les collèges que le Conseil général vient de construire à Franconville et Beauchamp. Avec Bernes et Romain Rolland à Argenteuil, quatre nouveaux collèges ouvriront leur porte cette année. Le Conseil général du Val d’Oise que je préside poursuit ainsi pour objectif d’atteindre partout la moyenne maximale de 600 élèves par établissement.


Dans le Département le plus jeune de France où 36% de la population a moins de 25 ans, il est de notre devoir de faire de l’Education une priorité ; c’est d’ailleurs une réalité inscrite dans l’action du Conseil général du Val d’Oise.


Avec Luc STREHAIANO et l’ensemble de la majorité départementale, nous nous sommes fixés comme objectif d’assurer la réussite scolaire, préalable indispensable à la bonne intégration dans le marché de l’emploi ainsi qu’au développement de la citoyenneté de chaque adulte en devenir.


Si étudier est un droit et que les collectivités territoriales se doivent de permettre aux élèves de travailler dans de bonnes conditions, il ne faut pas perdre de vue que les collégiens ont également des devoirs, à savoir de respecter les professeurs, leur environnement mais aussi de travailler en donnant le meilleur d’eux même.


Notre ambition de leur donner une chance de progresser, il est de leur devoir de la saisir.


Comme Nicolas Sarkozy le disait hier dans son discours, il ne s’agit pas de construire l’avenir de la jeunesse à sa place mais de donner à chacun les moyens de se construire par le mérite et l’effort.


Face à une jeunesse qui a tendance a perdre ses repères, il est du ressort de l’Ecole de réaffirmer sa place en restaurant son autorité et de mettre les collégiens face à leur responsabilité. Ce serait une erreur fondamentale de laisser croire que tout leur est dû sans effort.


Il n’est pas inutile de rappeler parfois certaines vérités ! Surtout en ces temps de « rentrée »…

Partager cet article

Repost 0
François SCELLIER - dans Archives
commenter cet article

commentaires