Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 23:00

Nous avons pris connaissance de la déclaration faite par Didier Arnal aujourd'hui au sujet de la gouvernance du Département.

Ce discours, pourtant présenté comme fondateur pour l'avenir du Département si on en croyait la grande publicité faite, laisse sur sa faim.

Le simulacre de propositions fait aujourd'hui par Didier Arnal est à la hauteur de la tartufferie que nous vivons depuis dimanche : Didier Arnal ne sait plus quoi inventer pour justifier son "coup d'Etat" à la tête du Département !

Nous refusons cette mascarade baptisée "co-responsabilité" car elle n'a aucun sens : la démocratie ce n'est ni le troc ni le bonneteau ! Tenter de nous acheter en nous proposant une fausse association à la direction des affaires du Département, ce n'est pas très digne de la fonction de Président et de l'esprit de responsabilité dans lequel les affaires départementales devraient être gérées.

Car nous ne sommes plus sous la IVe République : la gestion d'un Département aussi grand et aussi important que le Val d'Oise ne se décide pas dans le secret des cabinets ou entre gens de bonne compagnie mais dans les urnes ! Les urnes ont parlé, la majorité a changé, la légitimité du Président du Conseil général est entamée. Il doit se démettre !

Didier Arnal refuse de se plier à cette réalité démocratique. Nous en prenons acte, comme tous les Valdoisiens. Il sera responsable des effets dévastateurs de son maintien sur l'image qu'il renvoie du Département à l'extérieur mais également sur la gestion quotidienne des affaires départementales.

Pour notre part, nous ne cesserons de demander sa démission jusqu'à l'obtenir. Nous prendrons des initiatives fortes, dans un esprit républicain, dans ce sens, très prochainement.

Le groupe UVO est composé de 20 élus. Il est majoritaire. Il est donc légitime qu'il ait les moyens d'assumer ce mandat que nous ont donné les Valdoisiens, par les urnes.

Nous exigeons :

- Les 11 Vice-présidences et les délégations, qui permettent la mise en en œuvre effective de notre politique

- La majorité dans la Commission permanente, reflet de sa majorité dans l'assemblée départementale

- Le recrutement d'un Directeur général des Services consensuel, garant de l'administration du Département, sans esprit partisan.

Le Président du Conseil général ne pourra pas ignorer ces demandes du groupe majoritaire de l'assemblée départementale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Brigitte 05/10/2009 07:42


Les arguments avancés ne sont pas valables.
Il a les dossiers, il va continuer à proposer que ce qu'il veut, donc rien ne va avancer pour les Valdoisiens.

La communication est au point, un mail aux Associations !!
Bonjour,

J'ai souhaité vous informer directement quant à la situation institutionnelle du Conseil général du Val d'Oise. Je vous invite à retrouver l'intégralité
de ma déclaration sur ce sujet sur le site www.valdoise.fr.


En vous souhaitant bonne réception.



Très cordialement,

Didier ARNAL
Président du Conseil général du Val d'Oise
Rien ne n'arrête !