Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

10 août 2006 4 10 /08 /août /2006 10:04

Bien qu’en vacances, je m’efforce de continuer d’alimenter mon blog pour vous tenir informés de mon action.


Ainsi, dans un article paru le 9 août dans le journal « Les Echos », la journaliste Géraldine VIAL évoque la loi « Engagement national pour le logement » et plus particulièrement mon amendement concernant le PERP (Plan d’épargne retraite populaire). Malgré les réticences suscitées par ce projet, je me réjouis en effet de son aboutissement après des mois de négociations parce qu’il permettra de récupérer le capital constitué pour acheter un logement plutôt que de bénéficier d’une rente viagère. Mais sans plus tarder, voici un extrait de l’article en question (vous trouverez son intégralité dans la pièce jointe à ce message) :

 

« La loi du 13 juillet 2006 portant engagement national pour le logement autorise, dans son article 35, une sortie en capital pour les retraités détenteurs d'un PERP et désireux d'acquérir, en primo accession, une résidence principale. Sortie en plein week-end du 14 Juillet, la nouvelle est passée relativement inaperçue. Elle n'en crée pas moins un précédent qui risque de faire réagir les assureurs, une fois la trêve estivale passée. Publiée le 16 juillet au « Journal officiel », la loi du 13 juillet 2006 portant engagement national pour le logement autorise, dans son article 35, un cas de sortie en capital pour les détenteurs de PERP (plan d'épargne retraite populaire), alors que le produit ne permettait jusqu'ici qu'une sortie en rente. 

Cette disposition reprend l'amendement déposé par François Scellier, député UMP, rapporteur spécial du budget logement au titre de la commission des Finances, et président du Conseil général du Val-d'Oise. »


Cliquer ici pour visualiser l'intégralité de l'article.

Partager cet article

Repost 0
François SCELLIER - dans Archives
commenter cet article

commentaires