Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 00:00

Un rapport de la Chambre Régionale des Comptes portant sur la gestion de la précédente majorité départementale (1999-2007) vient d'être rendu public.


Contrairement à la tradition républicaine, le Président du Conseil général n'a pas souhaité faire objectivement la publicité de son contenu et a tout fait pour détourner le débat vers une critique systématique et partisane de la gestion de la précédente majorité. Les élus de l'Union pour le Val d'Oise regrettent cette attitude peu démocratique de l'actuelle majorité PS-PC.

Afin d'assurer un large accès à ces informations qui intéresseront sûrement l'ensemble des valdoisiens et des valdoisiennes, les élus Union pour le val d'Oise ont souhaité porter le contenu du rapport à la connaissance de tous les élus municipaux pour qu'ils puissent en informer leurs administrés. Ils ont également mis en ligne, sur leur site, l'intégralité du rapport et souhaitent que le rapport soit disponible sur le site du Département, comme le Président s'y était officiellement engagé.

Les élus Union pour le Val d'Oise ne sont pas surpris que l'actuelle majorité départementale ait voulu confisquer le débat sur ce rapport car son contenu bât en brèche l'odieuse campagne de désinformation orchestrée depuis 9 mois pour tenter de faire croire aux valdoisiens que le Département était mal géré et justifier ainsi un budget de rigueur.


Les élus d'opposition sont en revanche étonnés de faire l'objet d'attaques réitérées de la part de quelques responsables politiques quant à la politique d'emprunts du Département car les choix faits par la précédente majorité n'ont jamais mis en péril la santé financière du Département, de l'aveu même des auteurs du rapport (des magistrats indépendants) qui ont longuement analysé les comptes du Conseil général. Ceux qui utilisent des morceaux de phrases en les sortant de leur contexte, pour en tirer des conclusions totalement erronées, oublient de donner l'intégralité de l'information sur l'état d'endettement : le poids de la dette par habitant est de 55€ par habitant dans le Val d'Oise contre 59€ en moyenne pour un département de même strate. Le département est donc moins endetté que la moyenne et la dette est restée parfaitement maîtrisée durant ces 11 dernières années. Et si cela n'avait pas été le cas, personne ne doute que la nouvelle majorité aurait su exploiter ce fait.

Les conseillers généraux de l' Union pour le Val d'Oise (UMP et non inscrits) souhaitent que les uns et les autres ne se trompent pas de combat et concentrent leur vigilance sur la gestion actuelle du Département par une majorité socialo-communiste qui, non contente de n'avoir aucun projet pour le Département, est en train de brader tous les atouts qui font la force du Val d'Oise sur l'autel des promesses électorales les plus démagogiques.

Télécharger ici le communiqué de presse Union pour le Val d'Oise : Rapport de la Chambre régionale des comptes : les élus Union pour le Val d'Oise écrivent à tous les élus municipaux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires