Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 00:00

A l'occasion d'une conférence de presse donnée en début de semaine, la nouvelle majorité socialo-communiste du Conseil général du Val d’Oise se targue d’avoir gagné, pour les 37 collèges pilotes du dispositif « Rest’O’collège », 485 demi-pensionnaires supplémentaires pour l’année 2008.

Comme à l'habitude - mais cela est devenue une coutume depuis mars 2008 - les élus de la majorité ont choisi d'adresser à la presse des chiffres encore sujets à caution avant d'organiser un débat sérieux associant tous les élus de l’assemblée départementale.

S'il semble que les chiffres soient vrais, nous contestons en revanche le simplisme des conclusions qui en sont tirées ! En effet, si on écoute le président du Conseil général, on pourrait penser que l’augmentation du nombre de demi-pensionnaires est la conséquence du seul dispositif « rest’O’collège ». Mais la vérité est toute autre !

Si la majorité voulait dresser un bilan sérieux, elle aurait dû mener une analyse globale comme elle en avait pris l'engagement. Mais le souci de se donner une bonne image, y compris en manipulant la réalité, a une fois encore primé. Ce travail, les élus de l' "Union pour le Val d'Oise" l'ont mené et que constatons-nous ?
Sur une vingtaine d’établissements analysés, nous avons comptabilisé près de 400 demipensionnaires supplémentaires alors qu'ils ne sont pas concernés par le dispositif "Rest'O'collège" !

Quelques exemples :
- Un établissement de Montigny-lès-Cormeilles, en dépit de la baisse de près de 3% de ses effectifs globaux, a vu la fréquentation de la cantine scolaire augmenter de plus de 27% !
- Idem dans des collèges de Soisy-sous-Montmorency et Saint-Gratien où, là encore, une baisse de 3% environ de leurs effectifs s'est accompagnée d’une augmentation de demi-pensionnaires entre 2007 et 2008 de plus de 20%.

Comment peut-on affirmer que le dispositif "Rest'O'collège" est un succès alors que le nombre de demi-pensionnaires augmente quasiment partout dans les collèges?

Une fois encore, la majorité de gauche se moque des valdoisiens : elle va dépenser 4M€ dans un dispositif dont personne ne sait dire s'il est réellement efficace. Mais l'efficacité et la bonne gestion de l'argent du contribuable ne semblent pas être leur première préoccupation !


Télécharger ici le communiqué de presse Union pour le Val d'Oise : Bilan de la réforme de la restauration au collège, encore des manipulations !

Partager cet article

Repost 0

commentaires