Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 00:00

Le collège Georges Charpak sera inauguré demain matin à Goussainville.

Cette inauguration marque l'achèvement d'un projet unique qui avait été porté par la

précédente majorité départementale mais également par toute la communauté éducative du collège sans laquelle il n'aurait pas pu voir le jour.

Les élus de l' "Union pour le Val d'Oise" voulaient, grâce à ce projet, doter le département d'un collège résolument tourné vers les TIC. C'est pour cette raison qu'ils avaient décidé d'accompagner financièrement la création de ce collège dans les derniers budgets du Département. Le coût global est aujourd'hui estimé à 11 M€ pour le seul bâti, ce qui constituait un effort sans précédent.

Grâce à cette initiative née il y a plusieurs années, les collégiens disposent aujourd'hui d'un instrument à la pointe de la technologie : la pédagogie a été repensée pour faire une place centrale aux outils technologiques (tableaux numériques, connections WiFi, cartables numérisés).

Les élus "Union pour le Val d'Oise" avaient aussi pensé ce projet comme une expérimentation et envisageaient de créer rapidement de nouveaux "collèges du 21ème siècle" car ils sont convaincus qu'il est de la responsabilité du Conseil général de ne pas laisser la fracture numérique se creuser entre les enfants qui peuvent avoir accès au numérique et les autres.

Les élus de l'opposition départementale sont aujourd'hui inquiets. Ils constatent, qu'en dépit des annonces, la nouvelle majorité de gauche a décidé de mettre un coup d'arrêt à cette politique d'innovation. Le budget 2009, qui sera discuté la semaine prochaine, est désespérément muet quant à la création de nouveaux collèges numériques pour les prochaines années. Il prévoit même une diminution des crédits consacrés au développement des nouvelles technologies dans les collèges.

Les élus de l'"Union pour le Val d'Oise" regrettent que l'avenir des jeunes valdoisiens, qui passe par la formation aux nouvelles technologies, ne soit pas LA priorité pour la nouvelle majorité.


Télécharger ici le communiqué de presse Union pour le Val d'Oise : Les élus Union pour le Val d'Oise saluent la naissance d'un de leurs projets majeurs, le collège Georges Charpak de Goussainville.

Partager cet article

Repost 0

commentaires