Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 00:00

Mme Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche vient

d'annoncer une enveloppe exceptionnelle de 20 M€ destinée à financer un projet innovant de l'université de Cergy-Pontoise : la maison des chercheurs.

Cette décision est consécutive à l'interpellation de deux conseillers généraux UVO.


MM.Thierry Sibieude et Philippe Sueur avaient, au début du mois de septembre, attiré l'attention de la ministre sur les besoins spécifiques du pôle universitaire valdoisien nécessitant un effort financier particulier du ministère.


Les élus UVO se réjouissent donc que Valérie Pécresse ait répondu favorablement à leur demande et conforte ainsi le campus de Cergy Pontoise parmi les grands pôles universitaires en le dotant d'un instrument unique en Ile de France et fort en matière d'attractivité internationale.


Grâce à cette maison des chercheurs, et profitant de leur position stratégique (à 20 mns de l'aéroport de Roissy), l'université et les grandes écoles de Cergy vont pouvoir attirer à elles les meilleurs chercheurs étrangers en leur proposant un outil de travail performant dans un cadre de vie agréable. Ce pôle d'excellence en matière de recherche devrait ainsi donner une nouvelle dimension aux établissements cergypontains.


Au moment même où se dessine l'émergence de grands pôles de recherche en France, les élus UVO sont heureux de voir leur investissement antérieur porter ses fruits. La majorité UVO, contrairement à l'actuelle majorité départementale, a toujours tenu un discours clair et mis des moyens concernant l'ambition qu'elle avait pour les établissements d'enseignement supérieur du Département. Ils voient dans ce choix fait par la ministre une reconnaissance de ce travail engagé depuis plus de 10 ans.


Les élus UVO demeurent néanmoins préoccupés par le mutisme de l'actuel exécutif départemental quant à ses intentions sur la politique d'enseignement supérieur et de recherche. Ils craignent que les établissements valdoisiens fassent les frais de la politique de restriction progressivement mis en oeuvre par la majorité socialo-communiste, sacrifiant ainsi l'avenir des jeunes du département sur l'autel des contraintes d'inspiration idéologique qu'elle s'est elle même imposées.


Ils attendent de la majorité départementale une politique de soutien actif aux efforts d'investissement faits par l'université et les grandes écoles qui contribuent à l'amélioration de la formation des jeunes valdoisiens donc à la bonne santé de l'emploi dans le département.


Télécharger ici le communiqué de presse Union pour le Val d'Oise : les élus Uvo obtiennent une enveloppe de 20M€ pour les projets de l'Université de Cergy-Pontoise
.

Partager cet article

Repost 0

commentaires