Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 09:50

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les députés de la majorité ont aménagé, lors de l’examen de la loi Engagement National pour le Logement (ENL), dont j’étais le rapporteur pour avis pour la commission des finances, le quota de 20% de logements sociaux par commune imposé par l’article 55 de la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain). Un amendement de Patrick Ollier que j’ai soutenu, inclut à présent dans le quota de 20% « pendant une durée de cinq ans » et sous condition de ressources, les « logements vendus et construits dans le cadre de l’accession sociale à la propriété ».



Comme je l’avais déclaré sur mon blog, j’ai toujours été favorable à la prise en compte des logements sociaux vendus à leur locataire ainsi que des logements acquis grâce à des prêts à taux zéro dans le quota.



Cette mesure peut être considérée comme un début de redéfinition du concept de logement social qui va dans le bon sens car le précédent dispositif trop étroit pouvait conduire à sanctionner à tort des Maires qui ne le méritaient pas. Ce concept doit être élargi pour répondre aux besoins toujours nouveaux de la population, en contre partie, je ne suis pas hostile à une augmentation du seuil.

Partager cet article

Repost 0
François SCELLIER - dans Archives
commenter cet article

commentaires