Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Me connaître

Maire de Saint Gratien de 1983 à 2001, Conseiller général du Val d'Oise de 1985 à 2015, Département dont j’ai été le Président de 1997 à 2008, je suis Député depuis 2002.

Parallèlement à mes activités politiques, j'ai mené une carrière dans l'administration fiscale, d'abord en tant qu'inspecteur des impôts à Amiens, ma ville natale, puis comme chargé de mission au Ministère des finances et à la Direction du tourisme, avant de devenir Inspecteur principal des services fiscaux et Directeur départemental adjoint à Paris. En 1986, je rejoins le cabinet d'Yves Galland, alors Ministre délégué aux collectivités locales.

À l'Assemblée nationale, je suis Membre de la commission des affaires étrangères et de la délégation aux Outre-mer. Je suis également Vice-président du groupe d'études construction, éco-construction et logement et rapporteur spécial au nom de la Commission des finances pour les crédits budgétaires du Logement. Co-président du Groupe d’études sur la Construction et le logement, je suis membre de la Mission d'information commune sur l'évaluation des dispositifs fiscaux d'encouragement à l'investissement locatif et membre titulaire du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

Me rencontrer

À ma permanence de circonscription :

6, rue du Général Leclerc à Saint-Gratien

Le lundi : de 18h à 20h30

Le vendredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Et sur rendez-vous : 01 39 64 37 85 ou fscellier@assemblee-nationale.fr

M'écrire

Permanence de François Scellier
6, rue du Général-Leclerc
BP 40049
95211 Saint-Gratien cedex

fscellier@assemblee-nationale.fr

Mes Articles Récents

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 23:00

Nul n'est au-dessus des lois et sur ce point, il doit en être de même pour un ancien Président de la République. Encore faut-il que la mission dont il a été investie par des millions de citoyens ne conduise pas des juges à le traiter différemment pour des motifs autres que ceux d'une application rigoureuse de la loi !

Sur le fond pour autant que ...je le connaisse et si j'ai bien compris, nous sommes dans le cadre d'une mise en examen qui repose sur des écoutes téléphoniques établies pour un autre objet et dont la légalité est de ce seul fait contestable pour une présomption de trafic d'influence.

Ce qui est désolant dans ce type d'affaires ce n'est naturellement pas que la Justice remplisse la mission que la République lui a confiée, mais qu'aussitôt on assiste dès qu'il s'agit d'une personnalité politique, à un lynchage médiatique dont on distingue tout de suite ceux qui directement ou indirectement peuvent en profiter.

Pour ce qui me concerne, député UMP-Radical, membre de la Commission des Finances de 2002 à 2012, je sais ce que la France doit à l'engagement de Nicolas Sarkozy pendant la période de crise financière énorme qu'il a fallu maîtriser.

Pour l'avenir c'est à Nicolas Sarkozy de décider, selon les circonstances du moment, la place qu'il entend occuper. Quant à moi, je suis prêt à lui faire à nouveau confiance pour autant qu'il s'engage à réaliser les réformes de fond indispensables, hélas trop différées, et que les français sont prêts à accepter pour autant qu'elles soient justes, qu'elles concernent toutes les catégories et qu'elles soient précisément "dosées" au regard des capacités contributives de chacun.

Au final je garde espoir en l'avenir de mon pays, car l'Histoire a démontré la capacité des français à réagir et à la France à se redresser dans les situations qui semblaient les plus compromises.

Partager cet article

Repost 0
François SCELLIER
commenter cet article

commentaires